!
!
entravaux

Ballons spheriques

Deux types de ballons sphériques sont disponibles en plusieurs diamètres: les ballons "simple enveloppe" et les ballons "double enveloppe".

Les premiers sont réalisés en polyuréthane (PU), matériau très étanche à l'hélium, soudés par hyperfréquence.

Les seconds sont constitués d'une enveloppe en PU un peu plus fine et protégée par une enveloppe extérieure en nylon ripstop , tissu renforcé très utilisé dans la fabrication de cerfvolants de compétition.

 

Avantages des ballons sphériques par rapport aux dirigeables:

 Si les ballons sont aujourd'hui encore les plus utllisés pour la photo aérienne, c'est qu'ils apportent un avantage inégalé en matière d'encombrement.

En effet, pour obtenir un lift net de 3kg (=capacité de levage du volume d'hélium- poids de l'enveloppe) , un ballon de 2,1m de diamètre en simple enveloppe peut suffire. Il faudra passer à un diametre de 2,4m pour obtenir le meme résultat avec un ballon sphérique double enveloppe. (En version zeppelin, ce même lift sera obtenu par un dirigeable de 3,90 m x1,80 m)

Mais, la médaille a son revers. Ses détracteurs lui font 2 reproches:

    - Du fait qu'il n'a pas de "profil" , le ballon a tendance à tourner sur lui même, Cet inconvénient est négligeable si on dispose d'une nacelle stabilisée  par un gyroscope qui compensera automatiquement la rotation du ballon par une rotation inverse de la nacelle.

     - Le ballon est sensible au vent  (> 10 km/h), il  n'aime pas les rafales, et peut à l'extrème se coucher au sol. Ce phénomène est  réel et il est d'autant plus important que le lift est faible.

En résumé, le ballon est une bonne solution à 3 conditions: si  l'encombrement est un critère important, si on possède un controle gyroscopique sur la nacelle, et si on opère dans une région peu venteuse (voir cartographie des vents).

Le ballon "double enveloppe" sera utile aux débutants et à ceux qui envisagent de dégonfler à chaque reportage. car elle apporte une bonne protection et accroit la longévité du ballon.

Points Forts:

 

  •  Confection:

Airshoot technologie soustraite la fabrication de ses aérostats à des spécialistes de la soudure du PU à haute fréquence. La qualité d'un ballon tient à son étanchéité, la régularité de sa forme et sa résistance à l'usage. Les ballons sont composés de 6 lés, les points d'attaches sont doublement renforcés.

 

 
  •  Déport des points d'attache:

Pour assurer une meilleure tenue au vent, les 2 points d'attache latéraux sont légèrement excentrés afin de créer une meilleure résistance au vent. Par vent régulier, ce dispositif permet d'opérer jusqu'a des vents de 20 km/h.

Les ballons double enveloppe disposent de points d'attaches cousus, largement dimensionnés et disposés dans l'axe de la traction.

 
  •  Répartiteur de force:

2 anneaux forgés assurent de chaque coté du ballon, une répartition équilbrée des efforts sur les points de fixation. Le rappel du ballon par un treuil motorisé et par vent fort n'occasionnera ainsi aucun dommage à l'enveloppe.

 
  •  Sécurité

Comme tous les aérostats de la gamme, les ballons simples ou double enveloppes alternent des coloris rouge et blanc, signal internationalement utilisé en aéronautique pour signaler un obstacle.

Les 2 lignes de retenues fournies avec les ballons sont en dyneema pur (fabrication germanique)  résistant à des tractions supérieures à 200 kg. Leur faible diametre ( 1,5mm), réduit la trainée des lignes et l'enroulement des 2x150m sur le treuil motorisé ne prendra plus de 30 secondes!

 
  •  Gonflage/Dégonflage:

Destinés à être fréquemment dégonflés, les ballons double enveloppe, possède une valve de 10cm de diametre, permettant de dégonfler le ballon en quelques minutes.

Les ballons simples enveloppe possèdent un embout de gonflage avec clapet anti retour et une valve de dégonflage indépendante.